Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog

Nom du blog :
lemondedesfourmis
Description du blog :
Voici un blog créé par 4 étudiants. Si vous avez des questions n'hésiter pas à nous en faire part...
Catégorie :
Blog Sciences
Date de création :
22.03.2007
Dernière mise à jour :
29.10.2009

RSS

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Dossier fourmis (30)

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or lemondedesfourmis
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· II. La communication tactile
· III. La communication sonore
· I. Au niveau myrmécéen
· EXPERIENCE
· I. La communication chimique

· Expérience fourmis
· I. La communication chimique
· Schéma des glandes phéromonales
· Acide formique
· I. La communication chimique
· L’organisation d’une colonie
· Introduction
· Conclusion
· II. La caste asexué
· Lexique

Voir plus 

Statistiques 31 articles


Derniers commentaires

cette étude est vraiment très intéressante ! merci pour vos travaux ! dalila et hugo
Par Anonyme, le 23.03.2014

bonjour, vous êtes cordialement invité à visiter mon blog. description : mon blog(fermaton. over-blog
Par clovis+simard, le 15.02.2011

la bibliographie est à la fin du dossier mais en effet celui ci n'a pas été exprimé, peut être récupérer aille
Par Antoine, le 18.01.2011

vous devriez citer vos sources dans le texte : keller et gordon, 2006 - pages 63-64
Par Anonyme, le 18.01.2011

très bonne théorie et très vrai ce que vous dites, mais j'ai une autre théorie sur la différence. je pense que
Par RATELLI, le 14.01.2011

Voir plus

RSS
Recherche
Recherche personnalisée

EXPERIENCE

EXPERIENCE

Publié le 26/03/2007 à 12:00 par lemondedesfourmis
EXPERIENCE

Protocole expérimental :

Nous allons décomposer cette expérience en trois sous-parties. La première présentera le déroulement prévu de l’expérience, la deuxième le déroulement effectif. Enfin la troisième expliquera pourquoi on constate une différence entre les deux premières sous-parties.

1. Déroulement prévu
Nous disposons d’un bac dans lequel sont disposés : une feuille de papier, un morceau de pomme ainsi qu’une cavité menant à la fourmilière et permettant ainsi l’arrivée des fourmis (a).
Après quelques instants d’attente, une première fourmi traverse le bac en passant sur la feuille de papier et rejoint le morceau de pomme. Peu après, elle retourne dans la fourmilière. On peut apercevoir plus tard d’autres fourmis sortir et prendre rigoureusement le même chemin que la première fourmi à travers le bac jusqu’à la pomme. Nous pouvons ainsi observer un ballet incessant de fourmis entre la cavité menant à la fourmilière et le morceau de pomme toutes empruntant un chemin identique (b). On met en évidence le chemin parcouru avec un crayon à papier, puis on retire le morceau de pomme. Nous pouvons voir que même sans nourriture à l’extrémité, les fourmis continuent de se déplacer jusqu’au bout du chemin (c). On termine l’expérience en faisant pivoter d’un quart de tour la feuille de papier, là encore les fourmis suivent le chemin jusqu’au bout (d).

2. Déroulement effectif

Nous disposons du même matériel que dans le déroulement prévu.
Après quelques instants d’attente, une première fourmi sort de la cavité, inspecte le bord de la feuille de papier, puis traverse le bac jusqu’au morceau de pomme en passant par le pourtour, évitant donc soigneusement la feuille de papier. Elle découvre le morceau de pomme, puis retourne à la cavité. Un peu plus tard, on voit d’autres fourmis sortir et emprunter le même chemin jusqu’à la pomme. Les fourmis n’ayant pas empruntées la feuille de papier, nous ne pouvons pas réaliser une des deux expériences prévues, nous ne pouvons que retirer le morceau de pomme. On peut cependant observer que le même chemin est utilisé, ceci même en absence de nourriture à l’extrémité.

3. Explication et interprétation
Nous pouvons remarquer une différence entre les deux déroulements. Dans le déroulement prévu, la première fourmi empruntait la feuille de papier pour traverser le bac, dans le déroulement effectif, la première fourmi ne l’emprunte pas.
Après quelques moments de réflexion, nous avançons la théorie suivante : sur la feuille de papier utilisée, on peut observer quelques traces de stylo feutre. Or, les solvants présents dans ce genre de stylo agissent comme des répulsifs très efficaces sur les fourmis. Ces solvants, très odorants, perturbent les fourmis qui « voient » grâce aux odeurs.
Cependant l’expérience est néanmoins réussie car elle a permis de démontrer que durant la quête de nourriture, les fourmis ont déposées une phéromone qui les a menée jusqu’à la pomme. L’existence et l’importance de la communication chimique est donc démontrée.

La phéromone en question est la mélléine 6


:: Les commentaires des internautes ::

tjh5h le 28/01/2010
rhb54eue4
http://gt3ey4.centerblog.net


RATELLI le 14/01/2011
Très bonne théorie et très vrai ce que vous dites, mais j'ai une autre théorie sur la différence. Je pense que la fourmis c'est demander pourquoi c'était là et pourquoi il n'y avait pas de phéromone ce qui pourrait expliquer qu'elle est eut peur de contaminer les autres si cette feuilles avait un parasyte.